vendredi 8 janvier 2010

LE PUISSANCE DE L'ESPRIT DE DÉLIVRER

"C'est lui qui nous a délivrés et qui nous délivrera d'une telle mort, lui de qui nous espérons qu'il nous délivrera encore." (2 Corinthiens 1:10) Quelle déclaration incroyable! Paul dit, "L'Esprit m'a délivré d'une situation désespérée. Il me délivre même maintenant. Et il continuera à me délivrer, dans toutes mes afflictions."


Recevoir l'Esprit Saint ne se manifeste pas par une quelconque expression émotionnelle. (Pourtant, je crois qu’il y a des manifestations de l'Esprit.) Ce don’t je parle, c'est recevoir l'Esprit par une connaissance qui augmente de jour en jour. Le recevoir signifie avoir de plus en plus une lumière sur sa puissance délivrante, sur sa capacité de porter les fardeaux, ses provisions.


Je répète les paroles de Pierre: "Comme sa divine puissance nous a donné tout ce qui contribue à la vie et à la piété, au moyen de la connaissance de celui qui nous a appelés par sa propre gloire et par sa vertu." (2 Pierre 1:3). Selon Pierre, la puissance divine de l'Esprit n’arrive pas comme une manifestation. Elle vient d'abord "de la connaissance de celui qui nous a appelés."


"Et nous avons tous reçu de sa plénitude." (Jean 1:16). De plus, le Saint-Esprit n'est pas reçue dans sa totalité jusqu'à ce qu'il soit pleinement responsable. Nous ne l’avons tout simplement pas reçu si nous ne lui avons pas entièrement donné le contrôle. Nous devons nous-mêmes nous projeter complètement en sa garde.


Permettez-moi de vous donner un dernier exemple, afin d’illustrer ceci. Dans Genèse 19, nous trouvons Lot et sa famille dans une crise sérieuse. Le jugement était sur le point de tomber sur leur ville, Sodome, et c’est alors que Dieu avait envoyé ses anges pour les délivrer. Lot ouvrit sa porte à ces messagers du Seigneur, et ils entrèrent dans la maison. Ils avaient la puissance du ciel pour délivrer toute la famille. Mais les anges n'ont pas été reçus.


En fin de compte, les anges ont dû imposer leur volonté sur Lot et sa famille, les traînant hors de Sodome. Le plan de Dieu depuis le début était de les délivrer durant leur fuite. Il allait les nourrir et vêtir et prendre soin d'eux. Mais, comme nous le savons tous, la femme de Lot se retourna et mourut.


Le message de l’ange était clair: “Si vous voulez que Dieu soit en contrôle, alors vous devez renoncer les rênes. Si vous vous tournez vers lui pour la délivrance, il faut que vous renonciez à vos projets et que vous soyez disposé à suivre son chemin.” Bref, le Saint-Esprit n’utilise pas sa puissance pour délivrer des sceptiques. L’absence de foi interrompt son travail. Nous devons être disposés à lui laisser faire des changements dans notre vie, à condition que ceci est la voie choisie par Dieu pour nous délivrer.