lundi 11 janvier 2010

LA FONDEMENT DE LA FOI

Sur quel fondement repose votre foi? L’Écriture nous dit la foi vient par l'ouïe, et que la Parole de Dieu nous donne des "oreilles spirituelles”, ce qui nous permet d'entendre (voir Romains 10:17). Eh bien, voici ce que la Bible dit à propos des experiences dans le désert durant notre vie:


Que les flots ne m'inondent plus, Que l'abîme ne m'engloutisse pas, … Exauce-moi, Éternel! car ta bonté est immense. … et ne cache pas ta face à ton serviteur! Puisque je suis dans la détresse. (Psaume 69:15-17). Il est clair que les eaux d'afflictions inondent la vie des gens pieux.

Car tu nous as éprouvés, ô Dieu! Tu nous as fait passer au creuset comme l'argent. Tu nous as amenés dans le filet, Tu as mis sur nos reins un pesant fardeau, … Nous avons passé par le feu et par l'eau. (66:10-12). Qui nous amène dans un filet d'afflictions? Dieu lui-même.

Avant d'avoir été humilié, je m'égarais; Maintenant j'observe ta parole.Il m'est bon d'être humilié, Afin que j'apprenne tes statuts." (119:67,71). Ces versets clarifient ceci parfaitement. C'est bénéfique pour nous—ceci meme nous bénit—d’être affligé.


Considérez le témoignage du Psalmiste: “J'aime l'Éternel, car il entend Ma voix, mes supplications; … Les liens de la mort m'avaient environné, et les angoisses du sépulcre m'avaient saisi; j'étais en proie à la détresse et à la douleur. Mais j'invoquerai le nom de l'Éternel: O Éternel, sauve mon âme!" (Psaume 116:1-4). Voici un fidèle serviteur qui aimait Dieu et avait une grande foi. Pourtant, il faisait face aux douleurs, à la détressel et la mort.


Nous retrouvons ce thème à travers toute la Bible. La Parole de Dieu déclare haut et fort que la voie vers la foi est parsemée d’inondations et d’incendies: "Tu te frayas un chemin par la mer, Un sentier par les grandes eaux.” (Psaume 77:19). "Voici, je vais faire une chose nouvelle, sur le point d'arriver: … Je mettrai un chemin dans le désert, Et des fleuves dans la solitude." (Ésaïe 43:19). Si tu traverses les eaux, je serai avec toi; Et les fleuves, ils ne te submergeront point; Si tu marches dans le feu, tu ne te brûleras pas, Et la flamme ne t'embrasera pas. (Ésaïe 43:2). “Car je suis l'Éternel, ton Dieu, Qui fortifie ta droite, Qui te dis: Ne crains rien, Je viens à ton secours.” (Ésaïe 41:13).


Ce dernier verset contient une clé importante: Dans tout désert auquel nous faisons face, notre Père tient notre main. Pourtant, seuls ceux qui traversent le désert reçoivent cette main de confort. Il la tend à ceux qui sont pris dans les rivières de détresse turbulentes.