vendredi 29 janvier 2010

DEBOUT ET PRET

«Saül craignait la présence de David, parce que l'Éternel était avec David et s'était retiré de lui.» (1Samuel 18:12).


Satan envie et craint énormément ceux qui ont été avec Dieu dans la prière et sont déterminé à se lever et combattre dans la foi. Satan craint même une petite armée de ceux qui sont ceint de la foi pour un combat. Il se recroqueville devant ceux qui sont debout et prêt à résister. Et parce qu'il vous craint, son plan est de neutraliser votre esprit de combat.


Le diable fait ceci en essayant d'inonder votre esprit avec des pensées de défaites, de distraction gênante et infernale qui haussent la méfiance et les questions sur le pouvoir de Dieu. Il criera dans votre âme et votre esprit, « rien ne Sert de combattre. Vous êtes trop faible à cause de vos luttes personnelles. Vous ne serez jamais un vainqueur. Les pouvoirs de l'enfer sont juste trop grands à surmonter. Alors, vous feriez mieux de laisser tomber aussi. Vous n'avez plus besoin d'être si intense dans le combat».


Ceci est toute une distraction ! La stratégie de Satan est de vous faire détourner les yeux de la victoire de la Croix. Il veut tourner votre concentration sur vos faiblesses, vos péchés, vos défauts—et c’est pourquoi il intensifie vos problèmes et vos souffrances présentes. Il veut vous faire croire que vous n'êtes pas assez fort pour continuer. Mais votre force n'est pas le centre : Jésus est la force !


Le fait est que nous serons tous dans un combat jusqu'à ce que nous mourions ou que Jésus revienne. Nous pouvons avoir des saisons de calme, des temps de sursis. Mais tant que nous sommes sur cette terre, nous sommes engagés dans la guerre spirituelle. Et il n'y a simplement pas de fin à ces combats. C’est pourquoi Paul dit que Jésus nous a donné des armes suffisamment puissantes pour renverser les forteresses. Nous avons été équipés avec des armes contre lesquelles Satan ne peut pas résister: la prière, le jeune et la foi.


Il est temps que nous retirions notre concentration sur nos afflictions actuelles. Nous devons retirer nos yeux de nos propres tribulations et les fixer sur le Capitaine de cette guerre. Jésus détient la clés de toute victoire et il nous a promis : « Je vous ai fourni chaque arme nécessaire pour le combat. Et je suis prêt à vous donner la force dans les temps de faiblesse ».