lundi 23 novembre 2009

LA PAIX ET LE SAINT-ESPRIT

A qui Jésus accorde-t-il sa paix ? Vous pouvez penser en vous même, « je ne suis pas digne de vivre dans la paix du Christ. J'ai trop de luttes dans ma vie. Ma foi est si faible. »

Vous feriez bien de considérer les premiers hommes à qui Jésus accorda sa paix. Aucun d’eux n'en étaient digne, et aucun n'y avait droit.

Pensez à Pierre. Jésus était sur le point d'accorder sa paix à un ministre de l'évangile qui bientôt répandrait des jurons. Pierre était ardent dans son amour pour le Christ, mais il allait également le renier.

Ensuite, il y avait Jacques et son frère Jean, deux hommes habités d’un esprit compétitif, cherchant toujours à être reconnus. Ils ont demandé à Jésus que l’un puisse s'asseoir à sa droite et l’autre à sa gauche quand il sera assis sur son trône de gloire.

Les autres disciples n’étaient pas plus justes; ils ont tous cultivé de la colère envers Jacques et Jean pour avoir essayé de les reléguer au second plan. Par après, Thomas qui était un homme de Dieu succomba au doute. Tous les disciples manquaient de foi et cela stupéfiait et contrariait Jésus. En effet, à l’heure la plus critique de la vie de Christ, ils l'abandonnèrent tous et se sauvèrent. Même lorsque le bruit de la résurrection de Jésus commençait à se répandre, ils furent lents à croire.

Les disciples étaient également des hommes confus. Ils n'ont pas compris les voies du Seigneur, ils étaient troublés par ses paraboles. Après la crucifixion, ils ont perdu le sens de l'unité et se sont dispersés dans toutes les directions.

Quelle image : Ces hommes étaient pleins de crainte, d'incrédulité, de division, de douleur, de confusion, de compétitivité et de fierté. Pourtant ce sont à ces mêmes serviteurs préoccupés que Jésus dit, « Je vais vous donner ma paix. »

Cela est une évidence que les disciples n'ont pas été choisis parce qu'ils étaient bons ou justes. Non plus parce qu'ils avaient du talent ou des capacités. Ils étaient de simples pêcheurs et de simples ouvriers. Le Christ les a appelé et les a choisi parce qu'il a vu quelque chose dans leurs coeurs. Il savait que chacun d’eux se soumettrait au Saint-Esprit.

Tout ce que les disciples avaient reçu, était une promesse de la paix du Christ. La plénitude de cette paix devait leur être accordée à la Pentecôte, quand le Saint-Esprit viendrait et demeurerait en eux. Nous recevons la paix du Christ par le Saint-Esprit. Cette paix vient en nous pendant que l'Esprit nous révèle Christ. Plus vous chercherez Jésus, plus l’Esprit vous le fera découvrir et cela vous permettre de recevoir la paix du Christ.