vendredi 10 septembre 2010

PARFOIS, NOUS ASSISTONS À UNE CROISSANCE ET NOUS NE LE SAVONS PAS

Certains croyants peuvent vous parler de leur croissance spirituelle. Et vous pouvez noter clairement les changements dans leur vie. Elles vous témoignent comment le Saint-Esprit a vaincu l'ennemi pour eux, et vous vous réjouissez avec eux de leur victoire.

Pourtant, ces types de chrétiens sont l'exception. La plupart des croyants sont totalement inconscients de tout progrès spirituel dans leur vie. Ils prient, lisent la Bible et cherchent le Seigneur de tout leur cœur. Il n'y a pas d'obstacle à la croissance spirituelle en eux.

Mais ils ne peuvent pas discerner aucune croissance en eux-mêmes. Je suis un exemple de ce type de croyant. Je sais que je marche dans la justice du Christ, mais je ne sens jamais que je fais du progrès. En fait, je me critique moi-même chaque fois que je fais ou je dis quelque chose qui est contraire au Christ. Cela me provoque à me demander: "J''ai été un chrétien pendant des années. Pourquoi est-ce que je n'apprends jamais?

Je pense que les chrétiens Thessaloniciens ont été surpris lorsqu'ils ont entendu Paul leur donner une évaluation élogieuse (voir 2 Thessaloniciens 1:3). Ils ont probablement pensé: "Moi, assister à une croissance extrême? Paul doit plaisanter."

Pourtant, Paul savait que la croissance spirituelle est une chose secrète et cachée. L'Écriture compare ceci à la croissance invisible des fleurs et des arbres: "Je serai comme la rosée pour Israël, Il fleurira comme le lis, Et il poussera des racines comme le Liban. Ses rameaux s'étendront; Il aura la magnificence de l'olivier, Et les parfums du Liban." (Osée 14:5-6)

Dieu nous dit, "Allez voir les lis! Essayez de les voir pousser. Je vous dis qu'à la fin de la journée, vous ne verrez pas la moindre croissance. Mais sachez ceci; j'arrose le lis tous les matins avec la rosée que j'envoie—et il va pousser." Il en est de même pour la majorité de la croissance spirituelle. Elle est imperceptible à l'oeil humain!

Quand certaines personnes sont sauvées, il semble qu'elles ne luttent jamais avec leur gros défaut. Ils témoignent, "Le moment où je suis venu à Jésus, le Seigneur m'a enlevé cette tentation. Et je suis délivré depuis lors." Je connais pas mal d'anciens toxicomanes qui ont eu cette expérience.

Mais pour des multitudes de chrétiens, c'est une autre histoire. Des années après leur conversion, une ancienne corruption se dégage en eux—quelque chose qu'ils ont haï et qu'ils ne voulaient jamais revoir. Pourtant, peu importe à quel point ils luttent, ce vice restant tout simplement ne veut pas disparaître. Au fil du temps, ils grandissent découragés. Leur âme s'écrie: "Pour combien de temps, Seigneur? Quand est-ce que cette chaîne sera jamais rompue?" Et finalement le diable vient vers eux, en disant: "Vous n'y arriverez jamais. Vous savez qu'il n'y a aucune manière que vous pouviez grandir spirituellement dans cette condition-là."

Courage, ami—j'ai de bonnes nouvelles pour vous. Vous progressez au milieu de votre lutte! En fait, il se peut que vous progressiez à pas de géant en raison de votre combat.

Soyez assuré—si vous avez la crainte de Dieu dans votre coeur, vous allez sortir de la tempête beaucoup plus fort. Vous voyez, quand vous êtes en train de lutter avec l'ennemi, vous êtes en train d'exercer et de mobiliser toutes les grâces et les pouvoirs de Dieu. Et même si vous vous sentiez affaibli, ces grâces et ces pouvoirs vous renforcent. Pour votre part, vous devenez plus plus pressant dans votre prière. Et, d'autre part, vous êtes dépouillé de toute fierté. Ainsi, la tempête est en train de vous mettre en "garde spirituelle" dans tous les domaines de votre vie!