vendredi 17 septembre 2010

L'AUTRE ASPECT DE LA COMMUNION

Marcher dans la gloire de Dieu ne signifie pas seulement que nous recevons l'amour du Père, mais que nous l’aimons aussi. Il s'agit d’une affection mutuelle, donnant et recevant à la fois de l'amour. La Bible nous dit, "Tu aimeras l'Éternel, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme et de toute ta force.” (Deutéronome 6:5)

Dieu nous dit: “Mon fils, donne-moi ton coeur." (Proverbes 23:26) Son amour exige que nous le rendons, que nous lui rendons un amour total, entier, qui exige tout notre cœur, âme, esprit et force.

Cependant, le Seigneur nous dit en termes clairs, "Vous ne pouvez pas gagner mon amour. L'amour que je vous donne est immérité!" Jean écrit: ”Et cet amour consiste, non point en ce que nous avons aimé Dieu, mais en ce qu'il nous a aimés et a envoyé son Fils comme victime expiatoire pour nos péchés" et "Pour nous, nous l'aimons, parce qu'il nous a aimés le premier.” (1 Jean 4:10,19).

Tout comme l'amour de Dieu pour nous est marqué par le repos et la joie, notre amour pour lui doit avoir aussi ces deux éléments:

1. David exprime un repos dans son amour pour Dieu quand il écrit, “Quel autre ai-je au ciel que toi! Et sur la terre je ne prends plaisir qu'en toi." (Psaume 73:25) Le cœur qui aime le Seigneur cesse complètement à regarder ailleurs pour le confort. Au contraire, il trouve pleine satisfaction en lui. Pour un tel amant, la bonté de Dieu est meilleure que la vie elle-même!

2. Un tel cœur se réjouit également de son amour pour Dieu. Il chante et danse dans une extase joyeuse au sujet du Seigneur. Quand un enfant de Dieu sait combien son père l'aime, elle fait le bonheur dans son âme!

Permettez-moi de vous donner l'un des plus puissants versets de toute l'Écriture. Proverbes nous donne ces paroles prophétiques de Jésus: “J'étais à l'oeuvre auprès de lui, et je faisais tous les jours ses délices, jouant sans cesse en sa présence, jouant sur le globe de sa terre, et trouvant mon bonheur parmi les fils de l'homme.” (Proverbes 8:30-31)

Bien-aimés, nous sommes les fils qui sont mentionnés ici! Dès les fondations de la terre, Dieu a prévut un corps de croyants joints à son Fils. Et même alors, le Père prit plaisir et se réjouissait de ces fils. Jésus témoigne: “J'étais le plaisir de mon Père, la joie de son être. Et maintenant, tous ceux qui se tournent vers moi dans la foi sont aussi son plaisir!”

Alors, comment nous aimons Jésus en retour? Jean réplique: “Car l'amour de Dieu consiste a garder ses commandements. Et ses commandements ne sont pas pénibles." (1 Jean 5:3).

Quels sont ses commandements? Jésus dit essentiellement qu’il y en a deux et "de ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes.” (Matthieu 22:40) Le premier et le plus important est d'aimer le Seigneur de tout notre cœur, de toute notre âme, et de toute notre pensée.. Nous devons rien retenir de lui. Et le deuxième est que nous aimons notre prochain comme nous-mêmes. Ces deux commandements simples et non cruels résument la loi de Dieu.

Jésus dit ici que nous ne pouvons pas être en communion avec Dieu ou marcher dans sa gloire, si nous gardons une rancune contre n’importe qui. Par conséquent, aimer Dieu signifie aimer chaque frère et sœur de la même manière que nous avons été aimés par le Père.