mardi 20 janvier 2009

UN SACRIFICE D’ACTION DE GRACE

Un des versets les plus importants de l’Ecriture se trouve dans la première épître de Pierre. L’apôtre parle de la nécessité d’avoir une foi éprouvée : « afin que l'épreuve de votre foi, plus précieuse que l'or périssable, qui cependant est éprouvé par le feu, ait pour résultat la louange, la gloire et l'honneur, lorsque Jésus Christ apparaîtra, » (1 Pierre 1:7)

Dans le même passage, Paul nous parle des choses auxquelles nous devons nous attendre quand notre foi est testée : « … quoique maintenant, puisqu'il le faut, vous soyez attristés pour un peu de temps par divers épreuves, » (v6)

Le mot grec utilisé pour épreuve ici signifie « prouver, examiner, éprouver avec des difficultés et des oppositions. » Pierre dit, « si vous suivez Jésus Christ, alors vous allez avoir de lourdes épreuves et tentations. Vous allez être sévèrement testés ! »

Ce passage suggère ce que Dieu déclare « Votre foi m’est précieuse- plus précieuse que toutes les richesses du monde qui disparaîtront un jour. Et à la fin des temps- quand l’ennemi déploiera toute sorte de mal contre vous- je veux que soyez capables de vous lever avec force et avec une foi inébranlable. »

Plus loin, il dit, « Pendant chaque jour sombre, je vous garderai et je vous bénirai.
Votre rôle est simplement d’avoir foi en moi. Vous serez gardés par ma puissance au travers de la foi ! »

Pierre nous dit: « le Seigneur sait délivrer de l'épreuve les hommes pieux » (2 Pierre 2 :9) Le mot grec ici pour épreuve signifie « testé par l’adversité ».

Paul écrivit: « Aucune tentation ne vous est survenue qui n'ait été humaine, et Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés au delà de vos forces ; mais avec la tentation il préparera aussi le moyen d'en sortir, afin que vous puissiez la supporter. » (1 Corinthiens 10:13).

C’est clair, Dieu ne veut pas nous garder dans l’épreuve. Pourquoi voudrait-il que nous soyons maintenus au milieu de la tentation et de l’affliction ? Il ne tire aucune gloire à tester des enfants- mais il en a du résultat de nos épreuves !

Il n’y a qu’une façon d’échapper à nos épreuves- et c’est en réussissant le test. Pensez à cela: quand vous étiez à l’école, comment vous en êtes-vous sorti ? Vous avez réussi l’examen final. Si vous aviez échoué, vous auriez redoublé.

Ce fut le cas avec l’ancien Israël, quand Dieu les conduisit à la Mer Rouge. Dieu était en train de tester son peuple, les éprouvant et les mettant à l’épreuve.

Il les conduisit au seuil de la destruction- entourés des montagnes des 2 côtés, la mer d’un côté et un ennemi en route de l’autre côté.

Pourtant, le Seigneur mis Israël dans cette situation car Il s’attendait à une certaine réaction de sa part. Il voulait que son peuple reconnaisse son incapacité. Ils voulaient les entendre dire « nous nous souvenons comment le Seigneur nous a délivré des plaies. Nous nous rappelons comment Il nous a sorti de la fournaise d’affliction quand nous devions faire des briques sans paille ni repos. Alors Dieu nous délivra et Il le fera encore ! Réjouissons-nous de sa fidélité. Il est Dieu et Il nous a donné des promesses qu’Il tiendra. Il nous gardera de tout ennemi qui viendra contre nous. »