lundi 29 juin 2009

L’AMOUR PREVENANT DE DIEU

« Car tu l'as prévenu par les bénédictions de ta grâce, Tu as mis sur sa tête une couronne d'or pur.» Psaume 21 :3

 

A première vue, ce verset de David est perplexe. Le mot « prévenu » est souvent associé à l’idée d’empêcher et non pas à celle de recevoir une bénédiction. Une traduction moderne de ce passage serait «  le Seigneur a empêché David de recevoir les bénédictions de sa grâce. »

 

Pourtant, le terme biblique pour « prévenu » a une toute autre signification. Il signifie

« anticiper, précéder, prévoir, accomplir avant l’heure et payer une dette avant qu’elle soit due. » De plus, dans presque toutes les circonstances, il implique le plaisir.

 

Esaïe nous donne un aperçu de ce type de plaisir. Il vient de l’anticipation qu’a Dieu à répondre à un besoin en avance. « Avant qu'ils m'invoquent, je répondrai; Avant qu'ils aient cessé de parler, j'exaucerai » Esaïe 65 :4

 

Ce verset nous montre une image incroyable de l’amour de Dieu pour nous. Evidemment, il est si désireux de nous bénir, prêt à remplir nos vies de son amour qu’il ne peut attendre qu’on lui fasse connaître nos besoins. Ainsi, il tressaille et opère des actes de bonté, de grâce et d’amour envers nous. Et cela est un plaisir absolu pour lui.

 

C’est ce dont parle David dans le psaume 21 : « Seigneur, tu as déversé tes bénédictions et ta bonté sur moi avant même que je te le demande. Et tu m’as donné bien plus que ce que j’aurai pensé à demander. »

 

David fait référence à des œuvres extraordinaires que Dieu a accomplis dans le domaine spirituel. Cela lui a donné la victoire sur ses ennemis, des réponses à ses prières, le pouvoir de conquérir et une joie indescriptible. Et Dieu le fit avant même que David prie pour décharger son cœur ou présenter sa requête. Une fois que David répandit son cœur, il découvrit que Dieu avait déjà agi pour vaincre ses ennemis. La victoire de David était assurée avant même qu’il s’approche du champ de bataille !

 

David se saisit des promesses de Dieu, et la première chose qu’il fit, fût de détourner ses yeux de l’ennemi qui approchait. A ce moment, il ne pleurait plus au sujet de sa situation, essayant de comprendre pourquoi un tel combat lui était arrivé. Au lieu de cela, il se reposa sur la révélation de l’amour de Dieu : « Il me délivrera car il trouve son plaisir en moi. » Psaume 18 :19

 

C’est l’intention du Seigneur, pour chacun de ses enfants, quand l’ennemi surgit comme un fleuve. Le Seigneur nous « prévient » par son amour. En d’autres mots, il nous dit : « tu peux être blessé(e) mais cela n’a pas d’importance car je t’ai déjà rendu(e) victorieux (se) ».